SURTEMPS DE TRAJET SURTEMPS TRAGIQUES

Date: 31 janvier 2020

En Septembre 2016 la Direction dénonce la signature de l’accord qu’elle avait elle-même mise au point et le remplace par une note unilatérale. Mais cette note était illégale dans son contenu et Atos a finalement perdu en justice en 2019. Il a donc été proposé un nouvel accord, on vous explique dans ce tract ce que ça donne. Et c’est pas triste.
Enfin si.

Cet accord a un effet rétroactif depuis Aout 2018, la Direction se doit donc de vous faire bénéficier (du peu, mais tout de même) que le nouvel accord octroie. Alors deux cas de figure, soit vous avez continué à entrer vos surtemps de trajet dans Saxo (mais la Direction avait demandé d’arrêter de le faire…) alors le calcul se fera automatiquement à fin Mars (oui faut le temps de programmer le truc, c’est de l’informatique ça se fait pas comme ça, quoi) et si (plus probablement) vous n’avez pas saisi dans Saxo, la régularisation passera par un formulaire (produit rapidement le formulaire parait-il) avec réponse d’ici fin Juin. Oui, vous comprenez qu’on ne va pas vous croire sur parole ce sera vérifié par votre manager et le/la HRBP, par rapport aux lettres de missions ou autres « traces », si, par exemple, c’était un déplacement pour une formation. Puis vous aurez droit à des miettes de récupération. Au cas où vous en auriez beaucoup (faut pas rêver quand même !) il serait envisagé de les payer. Ce que nous ne vous recommandons pas: mieux vaut se reposer. Encore une fois, cette usine qu’on nous promet à gaz et à vapeur, ne va pas aller sans problèmes et arbitrages unilatéraux. Contactez nous dans le doute, à plus forte raison si vous sentez qu’on essaye de vous enfumer !

Domicile-lieu travail, Mobilité/déplacement, News + Thématiques, Professionnels