L’exemplarité de la place de la femme dans les championnats d’échecs français

Date: 22 mars 2021

Et si le modèle exemplaire d’égalité Femme/Homme de la fédération des Echecs s’appliquait à l’informatique ?
Bien que les hommes soient très majoritaires dans la fédération française d’échecs (FFE) pourquoi cette fédération continue t’elle d’attirer les femmes ?
La vraie raison de ce succès résulte d’une très forte volonté d’action depuis plus de 35 ans. Le jeu d’échecs est universel : il réunit des joueurs de tous âges, de toutes origines, en situation de handicap ou non, et tous jouent ensemble ! Les compétitions nationales individuelles ou collectives sont mixtes. Pour valoriser et fidéliser les joueuses, deux classements sont mis en œuvre : le mixte et le classement féminin. Sans ce dernier, nombreuses sont les femmes qui auraient abandonné dans ce monde essentiellement masculin. A cela s’ajoute un dynamique plan d’actions disponible sur le site de la FFE.
Il contient un état des lieux complet, des objectifs clairs et ambitieux en faveur de la féminisation, 29 actions concrètes, un calendrier global, des actions dans tous les domaines (communication, financier, professionnel, sport et loisirs, etc.) et à tous les niveaux : local, national, international, junior, dès le plus jeune âge, dirigeants, arbitrage…
A La FFE, il existe une vigilance accrue et un accueil bienveillant au quotidien. En tant que femme, vous êtes toujours très bien accueillie et valorisée dans votre club. Cela fait partie des valeurs importantes des échecs. Pas de discrimination, de jugement ou d’inégalité. Et au moindre début d’un débordement ou d’une remarque déplacée, un ou une « sentinelle de bienveillance » intervient immédiatement pour trouver une solution efficace.

Un refuge d’égalité !

Illustration: Computer Chess de Andrew Bujalski, 2013.

Egalité Professionnelle, Evolution sociétale, News + Thématiques