Notre position sur l’accord “Mesures d’urgences”

Date: 30 avril 2020

Voici notre tract qui explique pourquoi nous n’avons pas signé cet accord.

NON, Atos n’a pas besoin du chomage partiel!

Tous nos arguments détaillés dans le fichier pdf, ici.

Accord Atos “mesures d’urgence”Analyses de la CGT
Article 4.1 Congés payés
…entre le 16 avril et le 15 juin, les managers pourront  imposer, sous réserve de respecter un délai  d’au moins 3 jours “francs”, la prise de congés payés dans la limite de 5 jours.
Pour Atos, le confinement, c’est presque des vacances alors que 9 salariés sur 10 continuent leurs activités en télétravail.
Que les salariés sortent épuisés du confinement avec des vacances  rognées, cela ne tracasse pas notre haute direction.
Article 4.1.3 Congés RTT

Si le confinement devait perdurer après le 11 mai, ou si nous faisions face à une 2ème vague de pandémie, la direction se laisse la possibilité d’imposer (au-delà des jours pris avant le 30 avril 2020) :
Des jours de RTT/jours  repos additionnels
Des jours du CET « compensation RTT »

Les ordonnances Coronavirus le permettent : 10 jours soit jusqu’à 1/3 de vos congés annuels peuvent être imposés durant le confinement.
Atos veut gagner de la finance sur tout et en l’occurrence particulièrement sur vos congés ; 10 j  imposés à chaque salarié Atos France pendant le confinement représente 100 000 jours !Pour optimiser ses résultats, Atos veut absolument réduire la       provision de CP au premier semestre
Article 4.2.1    Chômage partiel

70% de la rémunération brute des salariés, soit environ 84% du salaire net sera payée par l’Etat.

A titre exceptionnel et au titre de cet accord, la société maintient à 100% la rémunération nette de chaque salarié mis en activité partielle  (La CGT note que les conventions collectives accordent déjà, pour la plupart d’entre nous, de 90% à 100% du net )

La bonne santé financière d’Atos ne justifie en rien, le chômage partiel. Les salariés sont en INTERCONTRAT, ça fait partie du métier !
L’entreprise devrait assurer ses obligations de maintien du salaire.
C’est cynique et indécent de faire payer ses intercontrats sur le dispositif d’aide de l’état qui est destiné, par nature, aux petites entreprises.
La CGT Atos est contre ce chômage partiel voulu par la direction.
Article 4.2.2 Ticket restaurant

Les salariés ne bénéficiant plus d’une participation aux restaurants d’entreprises auront un Titre Restaurant dématérialisé pour chaque jour travaillé depuis le 16 mars, sur demande auprès des RH.

La communication RH, comme à l’accoutumée ces temps-ci, est confuse à souhait sur l’obtention des TR.
La CGT demande le forfait repas pour tous les salariés durant le confinement.
Article 4.2.3  Indemnité kilométrique

A titre exceptionnel, et jusqu’au 30 juin 2020, les salariés qui auraient fait le choix depuis le 16 mars d’utiliser leur véhicule personnel pour se rendre sur leur lieu de travail (site Atos ou site client), bénéficieront du remboursement des IK voiture

Il faut bien présenter des contreparties pour obtenir des signatures.

Pour la CGT, c’est la moindre des choses, afin d’éviter les transports en commun. Atos choisit de placer la mesure dans un accord pour feindre une largesse pour nos collègues qu’elle a choisi d’exposer plus que les autres.

Article 6 Négociations annuelles

Compte tenu du contexte économique actuel, les parties proposent de poursuivre la discussion des NAO 2020 après la publication des résultats du premier semestre 2020.

La direction dans un premier temps souhaitait annuler les négociations obligatoires. Aucune augmentation en 2020 ?

Heureusement, vos syndicats ont ramené Atos vers le respect du code du travail.

Article 10.3     Représentants de proximité (RP)

Pendant toute la période de crise sanitaire, les réunions des Représentants de Proximité seront organisées via Circuit.

En outre, à titre exceptionnel, la Direction enverra un courriel à l’ensemble des salariés comprenant les noms des RP et leurs coordonnées afin que les salariés puissent les contacter et poser leurs questions.

Les RP sont essentiels. Ce sont vos seuls appuis en local !

Depuis janvier, ils sont empêchés : contestations, entraves,  déloyauté, désorganisation…
La crise sanitaire complique encore leurs tâches.

Alors que les questions de santé et sécurité sont centrales, la direction refuse toujours aux RP de s’adresser aux salariés directement et    collectivement avec des moyens d’Atos (circuit, mail..)
Merci patron !

Congés, Intercontrats, News + Thématiques, Organisation du travail, Qualité de vie QVT, Santé, Télétravail, Temps de travail, Travail atypique